Les secrets du "Pre-poo"

On insiste très souvent sur la nécessité de l' après-shampoing. Mais ce seul traitement, ne suffit pas à une routine capillaire efficace. Penchons-nous, aujourd'hui, sur l'utilité, toute particulière du "Pre-poo".

Qu'est ce que le pre-poo ? Pourquoi est-ce, si important ?  Quelle place doit-il occuper dans ma routine capillaire ? En quoi, consiste t-il ? MCA répond à toutes vos questions concernant le pre-poo.

L'importance d'une routine pre-shampoing

Tumblr

Vos cheveux subissent des agressions en tout genre. Au quotidien, ils sont exposés à la pollution, au soleil, à la chaleur et meme aux produits conçus spécialement pour leurs soins. C'est le cas plus particulièrement du shampoing contenant silicones et sulfates. Sous leurs apparences bénéfiques, il s'avère en être, tout autrement. Les silicones, présents dans le shampoing , érigent une barrière sur les cheveux. A première vue, protectrice, cette barrière, empêche l'épanouissement de la fibre capillaire, assèche les cheveux et le cuir chevelu ne tarde pas à en pâtir. En outre, les soins qui succèdent le shampoing sont annihilés par l'action des silicones. Quant aux sulfates, tensioactifs à l'origine de la mousse, ils provoquent l'irritation du cuir chevelu, assèchent et cassent les cheveux naturels. Le pre-poo intervient, ici, comme un traitement visant à minimiser les agressions du shampoing.

Pinterest

Ce qu'est le pre-poo

Tout d'abord, il est important de comprendre que le pre-poo est, non seulement, un soin préventif et conditionnant mais aussi protecteur. En d'autres termes, il vise à réduire la sècheresse des cheveux, assainir et nourrir le cuir chevelu, limitez les fourches, assouplir les cheveux et en conséquence, faciliter le démêlage. Puisqu'il s'agit d'un traitement, le pre-poo est une étape qui doit être motivée à chaque shampoing.

 

Cette étape, peut consister en un bain d'huile dont la durée de pause peut varier entre 30 minutes et une nuit entière. Rien ne vous est imposé, par conséquent, faites selon vos désirs. En ce qui concerne le choix des huiles, les huiles végétales extra vierges sont les plus prisées. On retrouve, de ce fait, l'huile d'olive , d'avocat et de coco. Ces huiles vont pénétrer et imbiber la fibre capillaire et le cuir chevelu en profondeur. Autrement, vous pouvez optez, pour un beurre végétal, tel que, le beurre de karité ou de caco. L'un comme l'autre apportera à vos cheveux, ce dont ils ont besoin. Il existe, sinon, sur le marché, des pre-poo qui ne nécessitent aucun ajout de votre part.

Comment procéder


Premièrement, séparez les cheveux en différentes section, de 4 ou de 6. Puis humidifiez chaque section à l'aide d'eau tiède ce qui aura pour effet d'ouvrir les écailles du cheveu et le rendre plus apte à recevoir le pre-poo. Appliquez, ensuite, l'huile, le beurre ou le produit et faites le pénétrer par massage.  Faites des nattes ou des vanilles, emballez l'ensemble dans une charlotte. Rincez à l'eau tiède puis laver à l'aide d'un shampoing sans sulfate.

Votre routine capillaire l'attendait, tentez le, vous ne regretterez pas 😉

 

Marie Banimbadio

Send this to a friend