Pourquoi lire "Noire n'est pas mon métier" ?

Avez vous entendu parler de ce livre qui est aujourd'hui au centre de l'attention ? Ce livre coup de poing écrit par l'actrice Aïssa Maïga, qui a regroupé les témoignages de 15 autres actrices noires afin de dénoncer le racisme et le sexisme qu'elles subissent au quotidien dans l'industrie du cinéma français. C'est ensemble qu'elles ont décidé de dire stop aux remarques et aux stéréotypes auxquels elles font face. Et c'est ensemble que nous allons découvrir pourquoi il est important de lire "Noire n'est pas mon métier"

Des témoignages poignants

Publié ce 3 mai aux éditions du Seuil, "Noire n'est pas mon métier" signe le début d'une révolte menée par 16 femmes d'exceptions : Aïssa Maïga, Sonia Rolland, Mata Gabin, Karidja Touré, Nadège Beausson-Diagne, Shirley Souagnon, Eye Haïdara, Assa Sylla, Maïmouna Gueye, Rachel Khan, Sara Martins, Marie-Philomène NGA, Firmine Richard, Sabine Pakora, Magaajyia Silberfeld et France Zobda. 16 femmes qui ont décidé d'en finir avec les rôles stéréotypés dans lesquels elles sont placées et avec les remarques racistes et sexistes dont elles font l'objet en tant que femmes noires lors des castings. Ils suffit d'en lire quelques unes pour comprendre qu'il y a un réel problème : Sonia Rolland, ex Miss France, raconte que sa couleur de peau était considérée comme "trop claire" et donc qu'elle ne faisait "pas assez africaine".

Lors de la promotion du film Bande de Filles, on fait la remarque à Karidja Touré et ses partenaires qu'elles se "ressemblent".

Nadège Beausson-Diagne partage elle une phrase qui nous glace le sang : "Pour une noire, vous êtes vraiment intelligente, vous auriez mérité d'être blanche !"

Des phrases aberrantes, des remarques choquantes que nous avons du mal nous même à encaisser et qui sont pourtant ce qu'elles doivent supporter au quotidien.

"Notre présence dans les films français est encore trop souvent due à la nécessité incontournable ou anecdotique d'avoir un personnage noir " - Aïssa Maïga

Ce livre est également très diversifié puisqu'il partage les témoignages de comédiennes de tout âges, ayant différentes origines, des carrières plus ou moins évoluées ainsi que des parcours différents. Cependant, elles ont beau être toutes différentes, elles connaissent les mêmes problèmes. Aïssa Maïga a donc profité du mouvement de libération que l'on connaît aujourd'hui, où beaucoup de femmes on pris la parole, pour elle aussi dénoncer la situation qu'elle vit en tant qu'actrice et femme noire.

Un livre qui reste optimiste

Aïssa Maïga n'a pas voulu écrire ce livre sous le thème de la colère ou de la dénonciation mais plutôt dans le but d'ouvrir les yeux du public. Le ton de l'humour et de l'autodérision a d'ailleurs été choisi pour communiquer leur message. En effet, elles ont préféré rester optimiste car elles veulent réellement changer les choses et trouver une solution à cette situation, impossible aujourd'hui dans une France aussi métissée. Il est temps que le cinéma représente la société française telle qu'elle est : avec sa diversité et son mélange culturel. De plus, il s'agit de donner une voix aussi aux autres, par exemple aux actrices plus jeunes qui essayent de se faire une place dans le monde cinématographique.

"Ce livre est un pavé dans la mare, mais c'est aussi une main tendue à nos pairs,  directeurs de castings, réalisateurs, scénaristes, financiers. C'est une occasion de les  amener à s'interroger, sans culpabiliser." - Aïssa Maïga

Un festival de Cannes sous le signe de la diversité

Lors du festival de Cannes, le thème de la représentation des acteurs noirs aux cinéma a notamment été abordé durant l'intervention de Ryan Coogler sur son film Black Panther, qui a fait un véritable tabac au box office. Aïssa Maïga a d'ailleurs rencontré le réalisateur qui supporte son livre. Et c'est mercredi dernier, toutes de Balmain vêtus, que les 16 femmes qui ont contribué à l'écriture du livre ont monté ensemble les marches du festival de Cannes. Leur but ? Se faire entendre et expliquer leur démarche. On ne peut qu'encourager leur action et leur souhaiter de parvenir à transmettre leur message au sein du métier et auprès d'un public qui les supporte déjà !

 

"Noire n'est pas mon métier" a eu l'effet d'une bombe dans l'industrie cinématographique française  et au yeux du public. Aujourd'hui, les auteurs du livre ne souhaitent qu'une chose : qu'il y ait un débat à ce sujet. Et on attend que ça, de dire stop au racisme et oui à la diversité au cinéma. Et vous, qu'en pensez vous ? En tout cas, on vous conseil vivement de lire ce livre !

Send this to a friend