La chute de cheveux après l'accouchement, pourquoi cela arrive t-il ? #9

Vos cheveux tombent et vous commencez à paniquer ? La perte de cheveux après la grossesse est tout à fait normale. La rédac' vous livre quelques astuces pour ralentir cette chute post-natale.

Il n'est pas rare de perdre des cheveux au cours des deux à six mois qui suivent l'accouchement. Les groupes de parents en ligne et sur les médias sociaux regorgent de nouvelles mères qui postent : «Est-ce normal ? Je panique ! » Mais l'expérience peut varier selon les femmes.

Toutes les femmes n'en seront pas atteintes, et certaines peuvent en être victimes au cours d’une grossesse, mais pas d’une autre. Officiellement, cet effet secondaire de la grossesse et de l'accouchement est l'alopécie du post-partum et jusqu'à 90% des femmes en souffriront.

Qu'est-ce qui cause la perte de cheveux après bébé ?

Voir cette publication sur Instagram

Curls🌀 #pregnant #pregnancyfashion #fashionnova @fashionnova

Une publication partagée par Samantha (@lovvesammay) le

Le corps vit des niveaux élevés d’œstrogènes et de progestérone pendant la grossesse. Cela maintient les cheveux dans un stade de croissance continu, créant ainsi des mèches plus épaisses. Ensuite, vos hormones se stabilisent dans les mois qui suivent l'accouchement. Les cheveux restent dans cette phase de « repos » pendant environ trois mois avant de tomber et une nouvelle croissance se manifeste. En règle générale, la repousse prend la forme de "Baby hairs" qui apparaissent le long de la racine des cheveux.

Quelle quantité est normale ?

Lorsque vous n'avez pas encore eu un bébé, perdre environ 80 cheveux par jour est normal, les nouvelles mamans en perdent environ 400 par jour. Six mois après l’accouchement, la chute des cheveux devrait ralentir pour atteindre des proportions d’avant la grossesse.

Si vous sentez que la chute ne ralentit pas, il y a de bonnes chances que d'autres problèmes de santé soient en jeu. La grossesse peut modifier votre taux de ferritine (une protéine des cellules sanguines qui aide votre organisme à stocker le fer) et peut déstabiliser votre thyroïde. Assurez-vous donc d'informer votre médecin que vous avez constaté une perte de cheveux importante et demandez-lui tests sanguins pour vérifier les deux.

Comment y remédier ?

Prendre soin d'un nouveau né est une période de stress et d'épuisement qui peut mettre votre corps à rude épreuve. Commencez par vous assurer que vos niveaux de fer, de ferritine, de zinc et de vitamine D sont normaux. Ensuite, faites tout ce que vous pouvez pour minimiser le stress (certainement plus facile à dire qu'à faire lorsque vous vous occupez d'un nourrisson), adoptez une alimentation saine comportant beaucoup de protéines pour faciliter le processus de croissance des cheveux et n'oubliez pas d'être régulière dans votre routine capillaire.

N'y pensez plus !

La repousse des cheveux peut prendre du temps et mesurer chaque jour ses longueurs ne vous sera pas d'une grande aide. Alors cessez d'y penser. Si cela vous embête réellement, il y a toujours l'option lace wig 😉

Céline JR

Send this to a friend